23 octobre 2023

Lettre d’information n°39

Les nouvelles de Ndem
par Mouhamadou Sanding notre correspondant

L’hivernage

La récolte de haricots sénégalais qui est utilisée pour l’autoconsommation est faite mais pas celle du mil et de l’arachide … elle aura peut-être lieu début novembre en fonction des pluies qui seraient encore nécessaires pour que le mil pousse de manière satisfaisante. Les villageois se plaignent et sont assez découragés par les pluies tardives et irrégulières. D’habitude les pluies commençaient vraiment à la fin du mois de juin, cette année, les grosses pluies sont tombées aux alentours du 20 août.


Le champ de Keur Potié


Les citronniers sont en pleine croissance. Une récolte de 2kg de citron a été vendue à 2000CFA (3 €). Une parcelle de 33 m2 a été cultivée de gombo durant l’hivernage par une femme du village. Mouhamadou a aidé un groupe de 12 femmes à défricher plus de 950 m2 du champ les 23 et 24 septembre et début octobre, il a commencé avec elles la répartition des parcelles. Certains problèmes sont encore à résoudre telles les attaques de nématodes et d’écureuils. Les sols sont toujours à enrichir car les rendements ne sont pas très élevés. L’objectif cette année est d’obtenir des revenus supérieurs à la campagne précédente pour fidéliser les femmes et augmenter les bénéfices.


école élémentaire

Les écoles


Le 16 septembre, les étudiants de l’Institut Supérieur de Dakar sont venus visiter le collège de Ndem et ont planté dans l’espace agro écologique 100 arbres fruitiers et ombrageant en présence du principal et d’un groupe d’élèves du collège. Bravo à eux pour cette action de reboisement !

La date de rentrée des enseignants dans les établissements du Sénégal a été fixée au 2 octobre, celle des élèves au 5 octobre. Le défrichage des écoles de Ndem a commencé. Mouhamadou a rencontré les directeurs et fixé le démarrage de la cantine au début décembre. Il dit qu’il y a une bonne dynamique pour le fonctionnement de ces trois cantines et il souhaite repartir sur les mêmes bases que l’année dernière avec des groupes de mamans bénévoles qui viendront de Ndem et des villages environnants pour faire la cuisine. Nous demandons que le combustible écologique Yaakaar soit utilisé cette année à la place du bois de chauffe. Mouhamadou va sensibiliser les mamans à l’utilisation de nouveaux fourneaux.
Nous espérons avoir le budget nécessaire pour réparer rapidement la case de la grande section à l’école maternelle. Les grands seront ainsi séparés des petits, ce qui facilitera les apprentissages dans deux lieux plus calmes et appropriés.


Le Yaakaar


A ce jour, 27 tonnes de combustible écologique sont stockées dans le hangar de Ndem et destinées aux grands moulins de Dakar. Au niveau local, le centre des métiers utilise ce combustible entre autres pour l’atelier teinture. Après un test dans le village, les femmes commencent à s’approprier ce combustible pour la cuisine. Pour son utilisation dans les établissements scolaires, une discussion doit se faire avec les mamans et les responsables. Il faut des foyers améliorés adaptés aux grosses marmites.


Le projet Eau et Assainissement

Après un démarrage un peu difficile, le projet Eau et Assainissement avance à présent.
Pour la partie Assainissement, 11 blocs sanitaires, sur les 44 prévus au projet dans les structures éducatives et de santé de la Commune, sont en cours de construction.
Les études géophysiques ont été réalisées et ont déterminé le lieu de forage, à proximité immédiate du collège. Après appel d’offres, le contrat Forage a été passé à l’entreprise WAVEC et les travaux devraient commencer incessamment.
L’ONG réfléchit à une réfection du forage existant et va nous faire part de ses intentions.

Case santé Darou Ndimb

Darou Ndim


A Darou Ndim, l’électricité solaire a été refaite dès le mois de juillet à la case de santé et un soutien financier a été donné aux deux responsables pour une activité de petit commerce. Ils ne sont pas rémunérés par l’Etat mais le sont seulement par les activités de la case.

Parrainage étudiants

Nous allons continuer à soutenir les étudiants de Dakar qui veulent continuer cette année. Ciré Niang a réussi son BTS de génie civil avec la mention assez bien et souhaite continuer une licence en cours du soir.
Nous la félicitons pour ses résultats et son assiduité. De même Mor Talla Beye a terminé sa deuxième année de BT horticole et souhaite continuer en 3ème année. Nous venons de savoir que Pathé Ndiaye avait réussi son CAP d’électricien et souhaitait continuer un BT. Par contre, nous n’avons pas de nouvelles du 4 ème étudiant.

étudiants pris en charge par snf

Les nouvelles de SNF

Le mois de septembre a été bien rempli !


La fête des associations à Plaisir a eu lieu le samedi 9 septembre. Nous avions un stand tenu par Domi-nique, Véronique et Olivier. Nombreuses rencontres et deux adhésions.


Les 30 ans de l’association Solidarité Ndem Genève


Ce grand weekend a été un événement magnifique en présence de nombreuses personnalités suisses du canton de Genève. Nous avons retrouvé des amis suisses et français que nous n’avions pas vus depuis longtemps et fait connaissance avec des adhérents de SNF que nous n’avions jamais rencontrés. Il y avait aussi une belle délégation sénégalaise (Aïssa, Mame Samba, Anta, la sœur de Babacar, responsable de l’empire des enfants à Dakar, Moussa Diack et Khady Tall qui venait pour la 1ère fois en Europe et qui nous accueille chaque année à Ndem).


La fête à Plaisir le 24 septembre

Le dimanche suivant, ce fut à notre tour d’organiser un bel événement à Plaisir, à la ferme du Buisson en présence d’Aissa et de Mame Samba. Sont venues plus de cinquante personnes sur la journée, des amis de SNF de longue date mais aussi quelques nouvelles personnes. Des amis sénégalais se sont dé-placés en assez grand nombre.

Il y a eu des échanges chaleureux au moment de l’apéritif en musique avec nos deux amis musiciens et Corinne.

Mame Samba a ensuite présenté le DVD qu’il vient juste de réaliser et qui est très intéressant à regarder : l’ONG de Ndem, un modèle de développement durable au cœur du Sénégal.

Voici le lien à nouveau pour ceux qui ne l’ont pas encore vu :
https://ong-ndem.org/un-nouveau-reportage-de-long

Puis nous avons eu une intervention très riche d’Aissa et de Mame Samba sur la situation au Sénégal, la jeunesse, l’agroécologie comme solution pour les jeunes et beaucoup de questions de la salle.


Un témoignage d’un adhérent et ami de SNF :


« Votre témoignage sur la vie au Sénégal, la vie au village et sur les actions concrètes que vous menez a été aujourd’hui très fort. Vos actions sont sous-tendues par la certitude que seules la so-lidarité et l’implication de tous peuvent apporter une solution aux problèmes rencontrés qui sont parfois insurmontables. Des problèmes insurmontables nous en rencontrons en Europe et nous allons en rencontrer de plus en plus. Vous ne pouvez pas compter sur l’Etat et les forces écono-miques pour les prendre en charge. De plus en plus nous allons affronter la même situation. Jus-qu’ici vous avez demandé notre aide ; elle reste nécessaire.
Mais aujourd’hui votre expérience de mise en route des gens pour trouver des solutions et que tous soient impliqués dans les réalisations, est un trésor que vous pouvez nous faire partager. Nous en avons besoin. Merci à vous. » JC B


Prochains événements importants à venir…


pour nous aider à financer nos projets à Ndem.

Les samedi et dimanche 18 et 19 novembre, La troupe des Soleils propose de jouer pour nous et la CIMADE au théâtre Robert Manuel de Plaisir.
Au programme :
Samedi 20h – Les 1,2,3 Soleils dans « Rencontres et coïncidences » de Annie-Joëlle Priou-Hasni Samedi 21h – Les Ateliers Soleils, dans « Les fiancés de Loches » de Georges FEYDEAU
Dimanche 15h00 – Les Grands Soleils, dans « Le mariage en question » de Marie-Sivia MANUEL Dimanche 16h30 – Les Vétérans Soleils dans « Les sœurs Bienaimé » de Brigitte Buc
Vous recevrez toutes les informations détaillées ainsi que le flyer début Novembre.
Nous comptons à nouveau sur votre présence et remercions les acteurs de continuer à nous soutenir.

Weekend annuel d’Artisans du Monde

Le samedi 25 novembre et le dimanche 26 au centre Ozanam à Versailles. Nous vous proposerons à l’heure du déjeuner, comme depuis plus de 10 ans, un repas sénégalais préparé par nos soins et différent chaque jour
(un poulet yassa le samedi et un thiep le dimanche).
Nous remercions une nouvelle fois l’équipe d’Artisans du Monde de faire appel à notre association pour ce service de restauration.
Pendant le weekend, vous découvrirez aussi toute la gamme 100% équitable de produits artisanaux et d’épicerie bio d’Artisans du Monde. Ce serra l’occasion de vous faire plaisir et d’offrir des cadeaux de fin d’année qui ont du sens.
Nous vous attendons nombreux !!!


Activité régulière de SNF : la collecte de stylos

La collecte de stylos reprend dans les écoles et médiathèques…

D’autres écoles nous sollicitent et nous rejoignent….

Voici une partie du message qu’une enseignante en Haute Savoie a écrit aux parents d’élèves de son école :
« Ce projet sera présenté aux élèves des classes de l’école afin de les sensibiliser à diverses notions

  • Le recyclage et la valorisation des déchets,
  • L’altruisme, l’entraide et la citoyenneté,
  • Comment vit-on ailleurs,
    Nous sommes très fières et reconnaissantes de pouvoir entamer ce partenariat »

Merci à tous les enseignants en France et à l’équipe de SNF qui prend cette activité pédago-gique en charge. Nous participons ainsi à la sensibilisation au recyclage et à la solidarité inter-nationale.

Malheureusement, l’entreprise Terracycle qui collecte nos instruments d’écriture usagés ne pourra plus nous donner que 10 € au lieu de 20 € par 20 kg récoltés. C’était la seule solution pour que la filière continue. Ainsi nous avons besoin de multiplier nos efforts…

Livre de Patrick Gérault

« Patrick Gérault nous fait revivre l’histoire de Claire entre 1944 et 1965. Les années de guerre avec tout son lot de drames et de souffrances, les années de reconstruction de la France d’après-guerre.
Un récit d’amour entre deux êtres qui s’aiment malgré le travail harassant à l’usine ou à la teinturerie dans le XVème arrondissement de Paris, et malgré la maladie de Thomas qui empoisonne la famille tout au long de leur vie commune. L’auteur nous emmène en voyage entre Bretagne et montagne, en parti-culier en Haute-Savoie, mais surtout à travers les rues et les monuments de Paris, que Claire et Thomas affectionnent particulièrement et que l’auteur nous décrit avec des accents empreint de poésie. »

Si vous n’avez pas encore acheté le livre La traversée de Claire, il est encore disponible, au prix de 12€. Les droits d’auteur, comme pour ses livres de poésie, sont entièrement destinés à financer des outils pédagogiques dans les trois écoles du village de Ndem par l’intermédiaire de notre association. Vous pouvez le commander directement à Patrick Gérault 8, allée Jean Baptiste Carpeaux 78370 Plaisir en envoyant un chèque de 12€ si vous habitez Plaisir, ou un chèque de 16€ (12€ plus 4€ de frais de port) s’il doit vous le faire parvenir par la poste ou sur le site internet https://lediablotineditions.com.


0 commentaires

logo petit netb

Solidarité Ndem France

Association humanitaire, reconnue à présent d’Intérêt Général. Nous nous sommes donnés comme objectif d’aider l’ONG de Ndem à réaliser ses projets de développement local.

Liens utiles

  • L'association
  • Nous aider
  • Nous contacter
  • Politique de confidentialité

Contactez nous

Copyright © 2024 Solidarité Ndem France. All Rights Reserved.